La messagerie de presse, qui compte 910 salariés, va être mise en redressement judiciaire.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici