Cet article est rédigé en partenariat avec le blog “Les Sens du Son

Le Son du Jour #393

Maxence Cyrin

Mer de Velours



maxence-cyrin-nocturnes

La mer est un mystère liquide. Elle s’exprime habilement en de tortueux langages. Des remous, des écumes qui lentement font vibrer en de majestueuses danses d’innombrables flots. Elle se gonfle, puis se creuse en une respiration quasi symphonique. Va-et-vient incessant d’une étendue splendide et imprévisible.  Un souffle qui s’échappe de ses entrailles sombres et abyssales pour surgir à la proue d’un navire aveugle et égaré. Le vent se lève, sifflant à vos oreilles des jurons d’une douloureuse puissance laissant place, peu à peu, à la tempête. Déchaînement des éléments, les sens se mélangent, pour ne former qu’un majestueux chaos. Et puis, tout doucement, les masses menaçantes font place à une nouvelle lumière, une aube d’après-midi, un renouveau. Cette même mer si dangereuse quelques instants plus tôt se calme et se fait d’huile. Un repos accueillant, un miroir infini où l’on aperçoit par instant les vapeurs imposantes des nuages. La nitescence irréelle d’un soleil qui transperce de son feu l’épais brouillard, nous rappelle à la vie en une lueur presque magique.

Lorsqu’il s’assoit à son piano, Maxence Cyrin devient navigateur immobile. Seuls ses doigts virevoltent sur les touches dans un voyage sans fin. Sa solide formation de piano au conservatoire lui permet d’envisager une carrière classique, mais il décide de se rapprocher de la musique électronique. En 2005 il publie sur le label de Laurent Garnier le disque Modern Rhapsodies composé de réinterprétations de titres emblématiques de l’électro. Quatre ans plus tard il sort Novö Piano, on y découvre notamment le titre Where Is My Mind, superbe reprise des Pixies. Sa musique est une caresse aux inspirations multiples. Certaines évidentes, d’autres plus obscures et recherchées. Après de nombreux autres projets (Novö Piano 2, Nocturnes, etc.) et collaborations, dans le luxe notamment, c’est avec Aurora qu’il nous revient en phare incandescent d’une certaine musique classique. Un album comme nouvelle aube dans une carrière musicale déjà exemplaire.


Les playlists du blog sont disponibles sur

         spotify-logo2        deezer        images

Retrouvez “Le Son du Jour” directement sur le blog “Les Sens Du Son

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici