C'est une bonne nouvelle pour nos jambes engourdies et notre mental confiné. Nos volcans nous sont désormais accessibles à tous mais dans le respect des gestes barrière. "Il faut rester éparpillés !" prévient Jean-Yves Gouttebel, le président du département.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici