Alors que la Russie s’affirme comme l’un des principaux foyers de la pandémie, le président semble incapable de mettre le pays en ordre de bataille, explique la politologue Marie Mendras dans une tribune au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici