Le groupe a décidé de prolonger la fermeture de ses entrepôts français jusqu’au 18 mai. Un bras de fer avec les organisations syndicales qui illustre aussi la complexité de relations du groupe avec les pouvoirs publics.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici