Le juriste Matthias Ruffert estime, dans une tribune au « Monde », que le conflit entre la Banque centrale européenne et la Cour constitutionnelle allemande peut déboucher sur une amélioration des règles de droit européen.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici