Généralement considérés comme agaçants, ces insectes nocturnes s’adonnent à une pollinisation riche et complexe grâce à leur abdomen recouvert de poils, selon une récente étude britannique. Mais comme les abeilles, leur population décroît depuis des années.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici