Le silence induit par la baisse l’activité économique et des transports maritimes pourrait avoir des effets bénéfiques sur les cétacés, suivis par les chercheurs au Québec.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici