La qualité de l’air en Chine a enregistré une amélioration « sans précédent » au premier trimestre, conséquence de la mise à l’arrêt de l’activité économique et des restrictions de déplacements pour enrayer la propagation du nouveau coronavirus, a déclaré vendredi un responsable du ministère chinois de l’Environnement.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici