Avec la fréquentation à venir dans le massif, le personnel craint que les gens se retrouvent dans les endroits très connus. Il insiste ainsi sur la communication, et alerte sur les déchets et les masques, déjà trop nombreux, une pollution supplémentaire. 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici