Avec la réouverture des boutiques depuis le 11 mai, la volonté de faire respecter les mesures sanitaires s’est parfois transformée en cauchemar pour les vendeurs, face à certains clients grisés par la levée du confinement.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici