Si l’Etat a pris des mesures pour aider les foyers les plus modestes touchés par la crise, il faut aller plus loin en créant une aide ciblée sur les locataires en difficulté estiment Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre et Manuel Domergue, directeur des études de la Fondation Abbé-Pierre, dans une tribune au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici