Applications, traçage, caméras thermiques… La Commission de l’informatique et des libertés a rappelé que l’utilisation des données de santé reste très encadrée. Mais la loi sur l’état d’urgence sanitaire ouvre une brèche.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici