Le retour des promeneurs en forêt pourrait perturber les animaux sauvages, qui n'ont pas croisé d'humains pendant les deux mois du confinement. Il faut donc être prudent si vous avez prévu de vous balader dans les bois.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici