Des plages et des forêts rouvrent ce week-end. La pression dans les services de réanimation continue de s’atténuer, avec 2 202 cas graves hospitalisés, mais les autorités appellent à la prudence dans la crainte d’une deuxième vague.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici