Après une baisse conséquente du nombre de patients pendant le confinement, hôpitaux et services psychiatriques s'inquiètent pour leur état de santé.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici