Sans les battues administratives, les renards mais aussi les sangliers ont eu tout le loisir de vivre leur vie au détriment des agriculteurs assure la FDSEA de la Loire.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici