Après deux mois de confinement, ça y est : il est de nouveau possible de se promener dans les forêts du Grand-Est. Mais attention, les chenilles processionnaires pourraient bien jouer les trouble-fête. Pour éviter les démangeaisons, l'ONF vous donne les bons conseils.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici