Au moment de devoir redémarrer, la filière est au bord de l’asphyxie du fait d’un manque de liquidités.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici