Au moment de devoir redémarrer, la filière est au bord de l’asphyxie du fait d’un manque de liquidités.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici