Les territoires indigènes de l’Amazonie brésilienne sont menacés depuis longtemps par l’orpaillage clandestin, mais une nouvelle loi proposée par le président Bolsonaro accentue la pression. La survie des ethnies locales est menacée. Celle de la forêt aussi.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici