On connaissait SEB pour ses cocottes-minutes et pour ses articles d’électro-ménager, on le connaît moins pour ses vélos électriques. Une cinquantaine d’emplois pourraient être créés pour sa fabrication.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici