Un groupe de chercheurs est en train de monter en France un réseau d’analyse capable de mesurer la circulation effective du virus par des prélèvements d’eaux usées dans les stations d’épuration.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici