L'épidémie de coronavirus oblige à repenser la question des mobilités, et le partage de l'espace public. Mais on oublie souvent d'y intégrer la place occupée par les trottoirs.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici