Les généralistes, en première ligne du dispositif de « traçage » des personnes malades, n’attendent pas les premiers effets du déconfinement avant le milieu de cette semaine, mais constatent un relâchement des comportements.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici