Couvrir son visage était encore il y a peu en France associé à la radicalité religieuse ou politique. Le masque de protection contre le Covid-19 montre que ce geste peut prendre un autre sens, note la juriste Stéphanie Hennette-Vauchez dans une tribune au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici