La Haute Autorité de santé (HAS) a rendu public son troisième avis sur leurs conditions d’utilisation. Un arrêté gouvernemental clarifiant enfin la situation est attendu.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici