L’avis du conseil scientifique sur les élections municipales a par ailleurs été rendu public mardi. S’il n’est pas opposé à la tenue du second tour en juin, le conseil estime nécessaire de réévaluer la situation quinze jours avant la date du scrutin.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici