Alors que le confinement se termine, les chasseurs landais alarment sur la multiplication des sangliers. Depuis le 16 mars, les battues administratives étaient interdites. Elles reprennent aujourd'hui peu à peu, mais les chasseurs craignent une prolifération des sangliers difficile à réguler.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici