La stratégiste Florence Gaub et le politiste Bruno Tertrais estiment que les citoyens doivent admettre le droit à l’erreur quand les décisions prises par les autorités le sont de bonne foi. Même si, admettent-ils, l’urgent l’emporte toujours sur l’important.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici