Si un ralentissement des contaminations est constaté en Europe et aux Etats-Unis, la situation s’aggrave désormais en Amérique du Sud, et en Afrique, où l’ONU craint que des millions de personnes « pourraient basculer dans la pauvreté extrême ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici