L’exécutif a jusqu’au 27 mai pour choisir entre organiser un second tour en juin ou jouer la prudence et attendre. Le conseil scientifique a rendu un prudent avis à ce propos.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici