La cinquième vague de l’enquête élaborée par l’association Datacovid avec Ipsos met en lumière le discrédit des paroles politiques et médiatiques. Les scientifiques sont moins rejetés, mais pas épargnés.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici