Philippe Descola : « Nous sommes devenus des virus pour la planète »

0
198

Dans un entretien au « Monde », il explique que cette pandémie doit conduire à une « politique de la Terre » entendue comme une maison commune dont l’usage ne serait plus réservé aux seuls humains.

 

Lire l’article

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here