Lors de ces réunions, où le dispositif exceptionnel montre pourtant que la peur du virus reste omniprésente, le premier ministre doit présenter l’objectif de croissance pour l’année et les députés voter le budget.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici