De nombreuses voix dans le camp du premier ministre s’étaient élevées contre cette mesure perçue comme « méchante et mesquine » en période de crise sanitaire.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici