Depuis le début de la pandémie, le personnel de ce fleuron français de la lutte contre les maladies infectieuses ne compte pas ses heures. Avec en ligne de mire la mise au point d’un vaccin. Les essais cliniques pourraient débuter en juillet.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici