Les professeurs Aurélien Acquier et Valentina Carbone décrivent, dans une tribune au « Monde », deux scénarios – l’un pessimiste et probable, l’autre optimiste et incertain – pour le « jour d’après », en livrant les clés pour favoriser le second.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici