Le gouvernement demande aux groupes d’être à la fois compétitifs et écologiques ! Mais, quand des entreprises comme Air France-KLM, Airbus ou Renault jouent leur survie, l’injonction est contradictoire et l’exercice difficile, analyse Jean-Michel Bezat, journaliste au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici