DÉCRYPTAGE – Fin avril, le gouvernement visait 700.000 tests par semaine. «Nous sommes à moins de 350.000 tests», confirme le président du syndicat national des biologistes. Comment expliquer cet écart?

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici