DÉCRYPTAGE – Fin avril, le gouvernement visait 700.000 tests par semaine. «Nous sommes à moins de 350.000 tests», confirme le président du syndicat national des biologistes. Comment expliquer cet écart?

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici