Andres Manuel Lopez Obrador lance une reprise de l’activité par étapes, accélérée sous la pression de Washington, qui suscite la controverse alors que le coronavirus continue de toucher le pays.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici