La période de confinement a été un moment de respiration de la nature, y compris en ville. Pendant deux mois, les tondeuses se sont tues et les herbes hautes ont fait leur apparition.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici