La Seine-Saint-Denis et la Meurthe-et-Moselle demandent une reprise des cours pour des collégiens en difficulté. Une requête qui relance le débat parmi les enseignants.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici