Alors que débute une période de «chasse complémentaire» autorisant le déterrage des blaireaux, des associations et des élus dénoncent la cruauté de la vénerie sous terre.

Liberation.fr

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici