Parmi les molécules vers lesquelles se sont tournés les chercheurs, le remdesivir, développé contre Ebola, ou l’association lopinavir/ritonavir utilisée contre le sida.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici