L’Assemblée nationale doit se prononcer mercredi après-midi sur ce projet controversé d’application de suivi de contacts, qui repose sur les smartphones pour identifier des expositions au Covid-19.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici