En rachetant la dette des Etats, la BCE viole l’esprit du traité européen et c’est tant mieux estime, dans sa chronique, le journaliste du « Monde » Eric Albert.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici