Les hospitalisations surviennent quelques jours après la contamination, les admissions en réanimation une à deux semaines après, et les décès encore plus tard. Surveiller l’évolution de l’épidémie implique d’étendre les tests au-delà des cas identifiés et de rechercher le virus dans les eaux usées, explique l’épidémiologiste Catherine Hill, dans une tribune au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici