Le propriétaire et exploitant du parc de loisirs, fermé en raison de la pandémie de Covid-19, traverse une crise majeure. Le groupe, qui souhaite rouvrir mi-juin, fait le choix de maintenir un haut niveau d’investissements, explique Jean-Michel Bezat, journaliste au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici