Qui a peur de Bill Gates ? La fondation qu’il dirige joue un rôle de premier plan dans la lutte contre la pandémie, mais expose le milliardaire-philanthrope aux fantasmes et aux interrogations, analyse Sylvie Kauffmann, éditorialiste au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici