Au nom du suivi du virus, de nouveaux coups de griffe ont été donnés au repos hebodmadaire du dimanche, constate dans sa chronique la journaliste du « Monde » Anne Rodier.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici